CETTE PÉRIODE EST DIFFICILE ? CHANGEZ DE POINT DE VUE !

Que l’on soit PDG ou chômeur, les dernières semaines de l’année sont souvent pénibles. Surcharge de travail d’un côté, ou surcharge d’inquiétudes de l’autre… Évidemment, la période est particulièrement sensible pour ceux qui sont à la recherche d’un nouveau défi professionnel et constatent amèrement qu’ils n’ont pas signé de contrat pour le 1er janvier 2018. C’est là que le moral et l’attitude font la différence pour faire face, et rester motivé !

« Si on est dans une situation difficile, il faut être imperméable aux messages négatifs »

Ce premier point est fondamental. N’écoutez pas ou ne lisez pas les mauvaises nouvelles dans les médias : il n’y a pas que des secteurs qui vont mal. Il n’y a pas que des licenciements. Contrairement à ce que disent les gros titres, beaucoup d’entreprises se sont développées tout au long de cette année 2017. La situation économique n’est pas aussi mauvaise qu’on le dit. Et les chiffres du chômage, même grossis, même exagérés, peuvent être lus de manière positive ! Comment ?

Si on vous dit de manière alarmiste qu’il y a près de 10% de chômeurs, ce qui n’est pas le cas, sur une valeur absolue de 100% cela veut dire que 90% de la population active, je dis bien active, a du travail. Il y a donc nettement plus de personnes qui ont un travail ! Voilà une manière positive d’interpréter des données négatives. Il va de soi qu’on ne peut pas généraliser sur une population, trop de paramètres entrent en ligne de compte, mais on peut mettre les données et les chiffres en perspective. Et se dire que même si ça prend du temps, on va retrouver un travail.

« Si votre secteur est touché par des problèmes économiques et des licenciements, tentez votre chance ailleurs !»

On a tous une expérience professionnelle qui peut être valorisée ou revalorisée. Vous allez mal ? Votre secteur aussi ? Vos recherches d’emploi n’ont encore rien donné ? Changez vos paramètres de réflexion, et changez votre fusil d’épaule. Regardez les offres d’emploi des secteurs qui vont bien ! Ne vous attachez pas aux statistiques négatives, flairez les secteurs prometteurs. Modifiez votre perception. Ce n’est pas le moment de vous laisser aller et de vous enfermer dans un sentiment d’échec et des ruminations stériles. Sans compter que si vous ne pensez qu’à l’emploi pour l’emploi, vous ne verrez plus le reste.

En cette fin d’année, le moment est venu de cultiver votre enthousiasme, vos passions, soyez inspirés par d’autres parcours, intéressez-vous à d’autres vies, entourez-vous de personnes positives, partagez, discutez. Et puisque les Fêtes approchent, donnez ! Et je ne parle pas d’argent : donnez de votre temps, de vos compétences, des paroles aussi. En cultivant les liens, en aidant les autres, on arrive à s’aider soi-même. Car l’action positive recharge les batteries et nous revalorise. Le moment est venu de changer de point de vue pour garder le cap, pour laisser la place à de nouvelles énergies, de nouvelles idées, et une nouvelle année.